Hôpital La Grafenbourg

Aller au contenu

Menu principal

Accueil

Mardi 05 mai 2020 :

En cette période d'épidémie au CORONAVIRUS,
COVID-19, trouvez ci-dessous les dernières consignes de l'établissement :
- L'accès à l'établissement n'est pas autorisé pour les visites des proches :
Consignes du 16/03/2020

Attention

Peu à peu les résidents et les personnels surmontent la crise.
Nous demeurons cependant très vigilants car nous savons que le virus continue à circuler à l’extérieur et sans doute dans l’établissement.
Les nouvelles sont donc plutôt rassurantes mais il convient de rester prudent.

C’est pourquoi, en accord avec la communauté médicale de l’établissement et en fonction des cas identifiés, une vie sociale se remet progressivement en place.
Les repas en collectivité commencent à reprendre dans certains services (Bon séjour, La Roselière) et les activités en petit groupe peuvent être proposées.
Par sécurité, la distanciation physique au niveau des salles à manger est cependant maintenue au grand désarroi de certains résidents.
Les médecins généralistes sont également invités à retrouver leurs patients en respectant les mesures d’hygiène en place.
Les kinésithérapeutes libéraux commencent aussi à réintervenir au Bon séjour et à La Roselière.

Il est cependant encore malheureusement trop tôt pour ouvrir plus largement l’établissement car c’est un plan de retour progressif qui doit se met en œuvre.
Les visites des personnes extérieures sont toujours interdites ainsi que la venue de la coiffeuse.

Le dispositif de prise de rendez-vous sur l’adresse covid-visite@ch-lagrafenbourg.fr demeure, sur retour du formulaire de demande et au regard du nombre de places disponibles.
Les entretiens sur skype sont également encore proposés dans une moindre mesure.

Il nous faudra encore puiser dans la patience et la coopération de tous pour pouvoir proposer un retour en toute sécurité à une vie « presque » normale.
En attendant ce moment tant espéré par tous, nous vous remercions pour votre compréhension et de votre soutien apporté aux équipes.


Jeudi 23 avril 2020 :

Mail adressé aux familles (qui ont communiqué leur adresse)

Bonjour Madame, Bonjour Monsieur,

Afin d’être le plus en lien avec les familles de nos résidents, vous trouverez ci-dessous un courrier qui vous présente le fonctionnement actuel de La Grafenbourg dans ce contexte de COVID-19. Comme vous pourrez le lire, la situation est actuellement stable, mais fait l’objet de toute notre vigilance.

Courrier du directeur du 20/04/2020

Par ailleurs le gouvernement autorise depuis le lundi 20 avril 2020 les EHPAD à organiser des visites avec leurs proches en cette période de confinement et d’épidémie. Ce dispositif s’ajoute à La Grafenbourg aux moyens vidéo par ailleurs développés avec SKYPE ou JITSI qui perdurent.

Ces rencontres seront organisées sous la responsabilité du Directeur de l’établissement, au regard des risques et des moyens dont il dispose (pas tous les jours, pas pendant les week-ends…). Nos modalités de visites doivent encore être validées par ARS et la préfecture avant la mise en œuvre. Nous vous recontacteront dès ce moment-là.

En effet le cadre de ces visites doit rester strict, pour d’évidentes raisons de santé :

Seuls les résidents mobiles pourront bénéficier de ce type de rencontre.

Ces moments sont limités à 30 min pour une à deux personnes maximum au sein d’une même famille.

Les gestes barrières devront impérativement être respectés.

Les familles resteront à l’extérieur des bâtiments : 3 points de visites seront précisés pour éviter des accès aux services alors que l’épidémie est toujours une réalité de chaque instant.


MERCI de ne pas contacter les services qui ne gèrent pas ces rencontres, trop  occupés, vous le comprendrez, aux soins quotidiens.

C’est l’établissement qui prendra contact avec vous au regard de ces informations et de ses possibilités.

Procédure à suivre pour les demandes de visite :


Veuillez SVP renseigner complètement le tableau ci-après et l'adresser en pièce jointe à l’adresse suivante :

covid-visite@ch-lagrafenbourg.fr

Une fois l’accord donné par l’ARS sur la sécurité de notre dispositif, vous serez contacté pour fixer le rendez-vous avec votre proche.

MERCI pour votre compréhension.

Cordialement

Thierry ANJARD

Directeur C.H La Grafenbourg


Mardi 07/04/2020 :

Afin de pouvoir communiquer rapidement avec vous l'établissement procède actuellement au recensement des adresses mails pour ceux qui en disposent.
Si vous n'avez pas encore été contacté, merci de nous adresser un courriel à :
admissions@ch-lagrafenbourg.fr
en précisant, SVP, quel est votre proche dans la structure.
MERCI

Parmi toutes les actions des donateurs que nous remercierons nommément dans un second temps, il est à noter une action toute spécifique pour le Dimanche de Pâques.
En effet, l'association "Les Amis des roses de Brumath", offre le dessert pour tous les résidents ainsi que des chocolats aux personnels (suivre le lien). MERCI !!!



Vendredi 03/04/2020 :

Nous avons malheureusement dû enregistrer depuis le début de la semaine quelques décès dans l’établissement ; les familles concernées en ont été informées. Nous nous associons à leur douleur d’avoir perdu un être cher.
Nous nous efforçons de stabiliser la situation. Des transferts de résidents vers le service sanitaire de Soins de Suite et de Réadaptation de l’établissement peuvent être organisés si cela est nécessaire afin d’éviter autant que possible une hospitalisation extérieure.
Un dépistage généralisé des professionnels et résidents par test sérologique (plus efficient que le test PCR nasopharyngé) sera très prochainement mis en œuvre.
Les effectifs en personnels sont quotidiennement remplacés grâce à l’aide des Instituts de Formation en Soins Infirmiers et du Conseil départemental.
Nous disposons de masques, de Solutions Hydro-Alcooliques. En revanche, nous
sommes toujours intéressés par des sublouses, charlottes, lunettes ou visières pour venir compléter nos stocks en tension sur ces équipements. MERCI !
Plus que jamais nous sommes mobilisés et remercions chaleureusement toutes les personnes derrière les initiatives de soutien.


Lundi 30/03/2020 :

Pour l’instant, l’établissement ne connaît pas de décès en lien avec le Coronavirus. Nous nous accrochons à cet espoir et aux protocoles mis en place.
Certains résidents sont sous oxygène pour les aider, d’autres ont passé le cap des 7 jours d’infection et semblent tenir bon.
Le personnel présent se dévoue pour maintenir cette stabilité et propose lorsque c’est possible de brèves sorties pour les personnes non atteintes.
Malgré nos moyens techniques limités, des conversations vidéo par Skype ont débuté sur les 2 sites de Brumath et de Schweighouse sur Moder.
Des photos sont également réalisées et adressées aux familles lorsque les mails sont connus et l’occasion envisageable.
L’Association des bénévoles de La Grafenbourg en relation avec l’école primaire de Brumath qui est accoutumée aux rencontres intergénérationnelles dans la structure adresse des dessins aux résidents.
Des initiatives solidaires se mettent en place et l’établissement remercie ces bonnes volontés qui apportent soutien et réconfort aux résidents et aux personnels.
L’établissement remercie également toutes les personnes, entreprises, Mairie de Brumath qui ont répondu à nos appels en matière d’équipements. Des masques sont arrivés ces derniers jours par le biais de l’Agence Régionale de Santé, du Département, de la Mairie, …des dons personnels.
Les charlottes, surblouses et lunettes sont encore recherchées pour les prochains jours. MERCI.

Saluons enfin l’abnégation du personnel initialement touché par le COVID-19, qui aujourd’hui remis, revient travailler pour aider les équipes mobilisées et rester auprès des résidents.
Dans cette période d’épreuves, nous tentons de remettre un peu d’humanité dans notre quotidien, on en a tous besoin, surtout les résidents.


Jeudi 26 mars :

Des cas de coronavirus ou cas suspects se déclarent dans l’établissement au niveau des résidents et professionnels. Les professionnels testés positifs sont alors en arrêt de travail.
A ce jour, nous n’avons pas de décès en lien avec le Coronavirus. C’est évidemment ce que nous redoutons le plus dans les prochains temps et tout est mis en œuvre pour éviter cette tragique situation.
Depuis le vendredi 20 mars, tous les résidents sont confinés en chambre. Cela est plus difficile à réaliser dans les Unités de Vie Protégées Alzheimer.
Les repas sont servis en chambre. Les activités collectives sont supprimées. Les circulations entre services sont coupées. Il peut donc encore exister un confinement dans le confinement.
Les professionnels interviennent auprès de vos proches en respectant des protocoles d’hygiène draconiens facilités par les arrivées ces derniers jours de masques attendus ou de tenues de protection.
Nous sommes très attentifs au suivi des stocks de ces équipements et adaptons sans cesse nos pratiques aux moyens disponibles.
La nécessité de créer des secteurs dédiés va nous amener à changer de chambre certains résidents le temps de la crise pour regrouper les cas. Les équipes accompagneront chaque résident lors de ce changement de chambre afin que cela se passe au mieux. Nous espérons ainsi être en mesure de mieux protéger les personnes non atteintes et de mieux soigner les personnes touchées.
Tout acte du quotidien relativement anodin comme répondre à une sonnette ou réaliser un change requiert une série de mesures d’hygiène salutaires avant, pendant et après qui alourdissent considérablement la charge des professionnels présents. La sectorisation devrait nous aider sur ce point.
Les personnels en charge de l’hygiène des locaux passent en chambre pour réaliser le bionettoyage des sols et surfaces. La vigilance à ne pas être contaminé ou de contaminer sans le vouloir des résidents ou sa propre famille est présente en permanence dans les esprits de chacun.
Les médecins de l’établissement se sont entendus avec les médecins traitants qui interviennent habituellement en EHPAD Bon séjour et La Roselière pour les tenir informés et être leur relai auprès de leurs patients. Chacun est mobilisé pour apporter les meilleures réponses possibles aux résidents et patients sous notre responsabilité. La permanence médicale est assurée sur la Roselière et au Bon Séjour 24h/24 par les médecins de l’établissement.
En permanence, les cadres de santé réajustent leurs plannings, échangent sur leurs problématiques du moment, soutiennent leurs équipes. Aucun jour ne se ressemble et les professionnels s’adaptent constamment.
Les kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, neuropsychologue…tous ajustent leurs interventions auprès des résidents en conséquence, sans forcément réaliser des actes propres à leurs fonctions.
Les personnels des services logistiques modifient également leurs horaires pour répondre aux demandes accrues en tenues propres pour la Lingerie, en vêtements propres pour les résidents ou faciliter la prise de repas sur plateau pour la Restauration.
Suite à un réapprovisionnement fin de semaine dernière, le personnel de soins infirmiers à domicile est désormais équipé de masques et poursuit ses visites. Là encore, la vigilance est présente et c’est courageusement que les soins ont été apportés sans interruption.
Nous sommes sensibles et remercions chaleureusement les associations et écoles qui établissent des liens avec notre structure et adressent des messages et des dessins transmis aux résidents et personnels.
Depuis le début, avant même que le gouvernement ne le réclame nous avons tenté de protéger nos résidents en interdisant les visites. Nous savons, que malheureusement des personnels peuvent être des porteurs sains sans le savoir ou que d’autres ont développé la maladie tout en assurant leurs missions. C’est une cruelle réalité. Tout personnel présentant des symptômes est testé. Nos efforts se concentrent désormais sur la limitation des cas et les soins pour tous. Vous pouvez compter sur notre plus grande motivation en ce sens.

Présentation

L’hôpital La Grafenbourg est un établissement public de santé (Centre Hospitalier) localisé sur Brumath ayant une activité principalement axée sur l’accueil et le soin en gérontologie.

A mi-chemin entre Haguenau (15 Km) et Strasbourg (20 Km), l’établissement travaille avec les services médicaux, chirurgicaux et d’urgences des grands centres hospitaliers de la région.

Il est composé d’un secteur sanitaire permettant des hospitalisations en Soins de suite et de Réadaptation (anciennement dénommé Moyens séjours) en hospitalisation complète ou en hospitalisation de jour, d’une Unité de Soins de Longue Durée (USLD) et d’un secteur médico-social avec un Etablissement d’Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes (EHPAD = maison de retraite médicalisée), d'un Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) et d'un Service d’Accueil de Jour Alzheimer (ouverture mai 2012).

Nos valeurs

- Avoir le patient ou le résident au cœur de nos préoccupations,

- Considérer chaque usager comme un être unique,

- Respecter son histoire, sa personne, sa vie privée,

- Perfectionner les compétences pour apporter des soins de qualité,

- Favoriser l’autonomie de la personne,

- Ecouter les attentes, dans la mesure du possible,

- Préserver les liens familiaux.

Historique (inspiré d’un écrit du Pasteur Willy Güggenbühl)

L’implantation d’un premier établissement à vocation hospitalière sur la commune de Brumath date de l’an 1000 après J.C. avec pour appellation «Hospice des pauvres passants». Converti en léproserie  du temps des Croisades ses biens furent confisqués sous Louis XIV puis attribués à l’hôpital de Haguenau au désarrois des Brumathois. L’acharnement de notables de l’époque permis en 1875 que l’hôpital de  Haguenau restitue à l’hôpital de Brumath la totalité de son patrimoine. Deux religieuses des Diaconesses de Strasbourg furent détachées à ce nouvel établissement. Le Dr BOSTETTER, maire de la commune entre 1891 et 1922 fît  l’acquisition d’un très beau domaine de culture fruitière connu sous le nom de «Grafenbourg» aux abords de l’agglomération. La désignation de «Grafenburg» résulte elle-même d’une déformation  de celle du lieu-dit «Krappurg» (Krapp = garance et Burg = colline).
Dès son lancement l’établissement fût mobilisé comme hôpital de campagne pendant la guerre de 1870. Un nouveau bâtiment fût édifié avec l’aménagement d’une salle d’opération juste avant, la  première guerre mondiale où il servît à nouveau tantôt à l’armée française, à l’armée allemande et française à nouveau.
Après la première guerre mondiale, l’hôpital reçut l’appellation d’Hôpital civil  jusqu’en 1958 puis devint Hôpital rural.

En 1955-56 fût adjoint une maternité. En 1968 les opérations chirurgicales ne sont plus autorisées.
Au fil des réformes, l’hôpital devient un Hôpital local en 1976, Centre de Long et Moyen Séjour en 1988 puis Centre hospitalier en 2009.
Le bâtiment EHPAD Bon séjour a été mis en service en 1988 et le service de Soins de Longue Durée en 1995.

A propos du nom de la rue, Alexandre Millerand fût le premier Haut-Commissaire dans la région après la guerre 1914-1918.

Le Schloessel
L'ancienne maternité
Le groupe central, ancienne Maison de retraite, vue cour intérieure
Le groupe central, ancienne Maison de retraite, vue extérieure
Retourner au contenu | Retourner au menu